Une technologie révolutionnaire de batterie électrique accompagnée par la SATT Sud Est lauréate du Prix EDF Pulse « Science et électricité »

Le développement d’un nouvel électrolyte polymère solide permettra de concevoir des batteries au lithium métal polymère haute performance, plus puissantes, moins onéreuses et plus sécurisées

Le 30 avril 2014, le projet de batterie lithium à électrolyte solide, Single-Ion Electrolyte « SIEL », mené en collaboration par les équipes de recherche du Professeur Renaud BOUCHET, Laboratoire d’Electrochimie et de Physicochimie des Matériaux et des Interfaces (LEPMI), Institut Polytechnique de Grenoble, et du Directeur de Recherche CNRS Didier GIGMES, Institut de Chimie Radicalaire (ICR) de Marseille s’est vu décerner le Prix EDF Pulse « Science et Electricité » et remporter une dotation de 150 000 € afin de poursuivre les recherches.

La technologie innovante exploite un brevet déposé et codétenu par Aix-Marseille Université, le CNRS et l’Université de Picardie Jules Verne. Le nouvel électrolyte testé dans des prototypes de batteries au lithium métal polymère (LMP) de 2 mAh montre une excellente tenue en cyclabilité ; des performances en puissance très largement supérieures à celles obtenues avec les électrolytes polymères secs de l’état de l’art à une température de fonctionnement de seulement 60 °C ont également été observées. Un programme de maturation technologique financé par la SATT vise à évaluer le scale-up de la synthèse de l’électrolyte ainsi que sa validation sur des prototypes de batteries préindustriels.

Pour en savoir plus

Pin It on Pinterest

Share This