La SATT Sud-Est et Inria signent une convention cadre de partenariat pour la valorisation des résultats de recherche publique en sciences informatiques et mathématiques

La Société d’Accélération du Transfert de Technologies Sud-Est (SATT Sud-Est) et l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (Inria) optimisent ensemble le transfert de technologies auprès des industriels

logologo_INRIA

Marseille-Nice, le 22 juin 2016, Monsieur Laurent BALY, Président de la SATT Sud-Est, et Monsieur Eric HORLAIT, Directeur Général Délégué au Transfert et aux Partenariats Industriels d’Inria, annoncent la signature d’une convention cadre de partenariat fixant les modalités d’actions de valorisation auprès des 10 Équipes-Projets du centre Inria « Sophia Antipolis – Méditerranée » communes avec des actionnaires de la SATT Sud-Est.

Afin de développer et favoriser l’innovation numérique par la création d’actifs de propriété intellectuelle, optimiser le potentiel de maturation et le transfert de technologies vers les entreprises, cet accord de partenariat définit le dispositif opérationnel de travail entre les deux partenaires. La SATT Sud-Est et Inria s’engagent à collaborer de façon optimale et à s’informer régulièrement, notamment concernant les dépôts de brevets ou de logiciels, ou encore des déclarations d’inventions émergeantes des Équipes-Projets.

La stratégie de valorisation sera décidée conjointement par la SATT Sud-Est et Inria dans l’intérêt du projet, par la mise en place d’un comité de valorisation et d’un comité de pilotage où les deux partenaires complémentaires seront représentés équitablement. Ils réaliseront des actions communes de sensibilisation au sein de ces Équipes-Projets, dont un événement annuel dédié au transfert de technologies dans les sciences et technologies du numérique à destination des chercheurs.

« Nos Équipes-Projets accueillent des chercheurs d’Inria mais aussi des enseignants-chercheurs et chercheurs des Universités par exemple de l’Université Nice Sophia Antipolis, d’écoles ou d’autres organismes tel que le CNRS. Ces synergies bien comprises dans le monde de la recherche se doivent de trouver un pendant pour les opérations de transfert. La collaboration avec les SATT et, en particulier, la SATT Sud-Est, est la meilleure des voies pour combiner nos savoir-faire et rendre plus efficace encore le passage des résultats de la recherche publique dans le tissu industriel » déclare Eric HORLAIT, Directeur Général Délégué au Transfert et aux Partenariats Industriels d’Inria.

« Je me réjouis de cette convention qui va permettre de favoriser la recherche partenariale via une réelle simplification et une accélération des opérations de transfert technologique.  Face à la qualité des chercheurs et leur potentiel innovant en PACA et Corse, ces  exemples de rapprochement et d’harmonisation entre des acteurs de la valorisation doivent se multiplier afin de faciliter et simplifier le parcours de l’innovation » conclut Laurent BALY, Président de la SATT Sud-Est.

Pour aller plus loin

Twitter

@Inria @SATTse_