La SATT Sud-Est transfère « Smart Board », un outil d’entraînement unique pour faire briller la France aux JO de Paris en 2024 en escalade

Développée au cœur des calanques sur le campus de Luminy, cette innovation vient de séduire la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME) afin de préparer les meilleurs grimpeurs français pour les Jeux Olympiques. Cet outil d’entraînement instrumenté et connecté unique au monde propose des programmes et suivis d’entraînements basés sur des recherches scientifiques

Smart Board en usage

La SATT Sud-Est annonce une licence d’utilisation d’un brevet, en copropriété d’Aix-Marseille Université et du CNRS, à la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME)

La technologie brevetée a été soutenue par la SATT Sud-Est dans un programme de développement technologique, qui permet aujourd’hui de transférer une licence d’utilisation à la FFME et d’équiper les centres d’entraînement de l’équipe de France.

Théo RAVANELLO et Laurent VIGOUROUX paramètrent la Smart Board
Théo RAVANELLO et la Smart Board inventée par Laurent VIGOUROUX
Théo RAVANELLO et Smart Board

Smart Board en usage

Théo RAVANELLO, Champion de France Espoir 2017, utilisant l’outil connecté d’entraînement à l’escalade sur un exercice d’évaluation de la force développée dans les doigts et la puissance des bras.

Découvrez aussi Smart Board en vidéo sur YouTube.

« L’objectif de la Smart Board est de fournir aux grimpeurs des informations quantifiées sur leur profil physiologique, leur état de forme, sur leurs qualités et faiblesses pour leur permettre de progresser sur une base scientifique et individualisée. La France est ainsi la première nation à s’équiper d’un outil d’entraînement indispensable à la performance de nos athlètes pour aller chercher des médailles aux JO. »

Dr Laurent VIGOUROUX, Inventeur et Maître de Conférences à Aix-Marseille Université

« Notre collaboration avec la recherche publique a atteint un double objectif : optimiser la détection et le profilage et utiliser des méthodes modernes et connectées pour l’entrainement de nos athlètes. Ce projet accélère l’amélioration des approches d’entraînement de la FFME – un levier pour aller décrocher de l’or aux prochaines échéances internationales. »

Paul DEWILDE, Entraîneur et Conseiller Technique National, Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade

Lire d’autres témoignages

Avec Smart Board, la recherche publique réinvente la pratique de l’escalade

Issue des travaux de recherche du Dr Laurent VIGOUROUX, Maître de Conférences Aix-Marseille Université, expert en biomécanique et en physiologie de la main à l’Institut des Sciences du Mouvement Etienne-Jules MAREY (ISM UMR CNRS 7287, laboratoire membre de l’Institut Carnot STAR), l’invention est une prise d’entraînement destinée à la pratique de l’escalade en loisir ou compétition. Cette prise est instrumentée de capteurs qui mesurent l’action du grimpeur et communique des données à une application. Des algorithmes basés sur la recherche scientifique menée par le Dr Laurent VIGOUROUX permettent de traduire ces données en informations utiles pour les grimpeurs et les entraîneurs. Des exercices de suspensions et de tractions réalisés sur la Smart Board permettent de dresser le profil physiologique de l’athlète (force, endurance, résistance, puissance…) et de personnaliser des sessions d’entraînement. Ce projet visant à rapprocher la technologie d’un produit industriel est issu d’un programme de maturation piloté par la SATT Sud-Est, avec la participation de la filière industrielle Fast_Spor’In.

Une nouvelle approche de l’entraînement pour la FFME

La FFME a pour objectif de préparer les athlètes de l’équipe de France d’escalade pour obtenir le plus de médailles possibles lors des Jeux Olympiques d’été de Tokyo en 2020 au programme desquels, l’escalade fera sa grande apparition. Cette collaboration sur le projet Smart Board a été souhaitée pour optimiser le système de détection et de profilage des athlètes, mais aussi de disposer de méthodes modernes et connectées et pour l’entraînement. Ce projet met la FFME sur le chemin de la rationalisation de ses approches d’entraînement, une bonne chose en vue des Jeux de Paris 2024. Les deux centres d’entraînement de l’équipe de France, à Fontainebleau et Voiron, seront équipés de la Smart Board. La FFME bénéficie d’un financement spécifique du Ministère des Sports pour l’innovation dans le sport afin de supporter cet investissement.

Fondée en 1945, la FFME assure la promotion et le développement en France de six activités sportives : l’Escalade, l’Alpinisme, le Canyonisme, la Randonnée Montagne, la Raquette à Neige et le Ski-alpinisme. Présidée par Pierre YOU depuis 2005, la FFME est membre du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), de l’International Federation of Sport Climbing (IFSC) et de l’International Ski Mountaineering Federation (ISMF). La FFME a reçu une délégation du Ministère de la Santé et des Sports pour quatre activités sportives : l’Escalade, le Canyonisme, la Raquette à Neige et le Ski-alpinisme.

Logo FFME