Environnement, énergie & territoires

« L’axe « ENVI » réunit des domaines pluridisciplinaires fortement représentés dans les laboratoires sous tutelle de nos actionnaires : les sciences de l’environnement, les techniques membranaires, les énergies renouvelables, les agrosciences, mais également les sciences humaines & sociales, comme par exemple l’application LINA® issue de l’UMR 7300 ESPACE de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, consacrée aux dynamiques spatiotemporelles, qui a donné lieu à la création de la startup LKSpatialist. »

Marie FEUERSTEIN
Facilitateur axe Environnement, Énergie & Territoires
Responsable Projets Chimie, Matériaux & Génie des Procédés

PROJETS DE MATURATION 2015

UV boosting plant defenses : UMR Qualisud (Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse)

La technologie développée par l’équipe Physiologie de la Qualité de l’Université d’Avignon (UMR QualiSud) avec le support de l’Institut d’Électronique du Sud (UMR 5214) de l’Université de Montpellier, porte sur le développement d’une méthode physique de stimulation des défenses des plantes basée sur l’utilisation de flashs UV de longueur d’onde et puissance spécifiques.
Cette invention s’inscrit dans le contexte de recherche de méthodes alternatives aux produits phytosanitaires pour la réduction des risques pour la santé humaine et pour le respect de l’environnement, un enjeu majeur sociétal et environnemental.

Calix-BIB : Institut des Sciences Moléculaires de Marseille (ISM2, Aix-Marseille Université, École Centrale Marseille, CNRS, UMR 7313)

Nouvelle classe de molécules baptisées Calix-BIB (protégée par une demande de brevet Aix-Marseille Université, CNRS) particulièrement adaptées pour la capture sélective de l’iode dans des cuves de décroissances utilisées dans les centres de médecine nucléaire. Le programme de maturation se focalise principalement sur la préparation, le développement et la validation de dispositifs de capture d’anions pour le domaine de la gestion des déchets nucléaires.

"La SATT Sud-Est nous accompagne depuis la déclaration d'invention, d'abord en finançant une étude du potentiel de notre innovation, puis en nous aidant à déposer une demande de brevet, et enfin au travers d’un projet de maturation nous permettant de consolider et d’étendre notre méthode par la réalisation d’un démonstrateur support de futures collaborations avec les partenaires économiques. Nous apprécions l'approche très concertée de la SATT avec la Maison de la Recherche de l'Université d'Avignon et avec les pôles de compétitivité, en particulier TERRALIA."

Pr Laurent URBANProfesseur des Universités, UMR Qualisud