La SATT Sud-Est, l’Université de Corse Pasquale Paoli et l’Incubateur de Corse Inizià présentent les Lauréats de My Innovation Is… 2019 « Rencontrez les nouveaux Super-Héros de l’Innovation »

Lors de la 4ème édition de My Innovation Is… qui s’est déroulée le 14 novembre 2019 au Théâtre Municipal de Bastia, 14 chercheurs & startuppers issus des laboratoires publics des Régions Sud & Corse ont présenté leurs projets innovants devant un jury d’experts

 

Laetitia GIRALDI, Nicolas POIRON-GUIDONI et la start-up STEPSol sont les Lauréats 2019 du concours organisé par la SATT Sud-Est, l’Université de Corse Pasquale Paoli et l’Incubateur de Corse Inizià en partenariat avec Engie, Pépite Corse et IODA Consulting

Dans la catégorie « chercheurs/doctorants », les lauréats sont le Dr Laetitia GIRALDI, Chargée de Recherche, Inria Sophia-Antipolis, Université Côte d’Azur, et Nicolas POIRON-GUIDONI, doctorant dans le Laboratoire Sciences Pour l’Environnement (UMR SPE 6134 Université de Corse – CNRS). Pour la catégorie « start-up », la lauréate est STEPSol, représentée Didier PIERRAT-AGOSTINI (Président) et Tina LE MAO (Ingénieure Doctorante, Associée).

Laetitia GIRALDI, remplacer les opérations chirurgicales invasives par des micro-robots capables de se déplacer dans le corps humain

L’enjeu de son travail concerne le développement de micro-robots nageurs capables de se déplacer à l’intérieur de notre corps en étant commandés de l’extérieur. Dans l’avenir, ces robots pourront permettre de traiter certaines pathologies en limitant la chirurgie invasive. Il s’agit d’un défi multidisciplinaire, à l’interface entre la robotique, la physique, les mathématiques et la médecine. Les robots qu’elle étudie sont bio-inspirés. Ils ont la forme d’un spermatozoïde. Une partie de leur corps est aimantée et peut réagir à un champ magnétique extérieur grâce auquel le robot se déforme et peut avancer. Le problème de la commande du champ magnétique pour contrôler le déplacement du robot est un défi important.

Nicolas POIRON-GUIDONI, garantir la durabilité de l’exploitation marine tout en protégeant les espèces critiques

Nicolas POIRON-GUIDONI utilise les méthodes récentes d’intelligence artificielle afin de trouver les compromis optimaux entre besoins humains et respect de l’environnement, avec une première application : MoonFish. Ce projet s’articule autour de deux domaines distincts : la biologie et l’informatique. En informatique, leur rôle porte principalement sur la simulation de l’activité de pêche et la mise en place de méthodes d’aide à la décision. Pour cela, ils doivent au préalable effectuer un travail d’analyse de données leur permettant de déduire des connaissances quant aux espèces d’intérêt. Cela se faisant principalement – dans ce cas – via des méthodes d’optimisation. Ces données leur sont fournies par leurs collaborateurs biologistes de l’Université de Corse et leurs partenaires publics et privés à savoir la Collectivité de Corse, le Comité Régional des Pêches, l’Union Européenne, la Station de Recherche Océanographiques et sous-marines et l’Office de l’Environnement de la Corse. Au final, ils espèrent pouvoir apporter une aide réelle, à la fois aux décideurs et aux exploitants, afin de gérer efficacement l’activité de pêche aussi bien d’un point de vue écologique qu’économique.

STEPSol, solution de stockage hydraulique couplée à une production d’électricité solaire pour fournir une électricité renouvelable et décarbonée dans les territoires ruraux et les zones montagneuses isolées

STEPSol est une jeune entreprise innovante créée en septembre 2016 en Corse, accompagnée par l’Incubateur INIZIÀ depuis avril 2017. Elle développe des micro-STEP solaires – technologie innovante couplant une production photovoltaïque à un stockage hydraulique et gravitaire – afin de fournir une électricité renouvelable et décarbonée de jour comme de nuit dans les territoires ruraux. STEPSol a porté un programme de R&D avec le laboratoire Sciences Pour l’Environnement de l’Université de Corse – CNRS et le CEA-TECH. Labellisé par le pôle de compétitivité CAPENERGIE, ce programme mené pendant 3 ans s’avère concluant avec des connaissances nouvelles et de la brevetabilité. Aujourd’hui, STEPSol a franchi des étapes clés : des premières récompenses (Lauréat de Vitrine de l’Innovation sur le salon Pollutec, Prix Engie à l’International Cleantech Week d’Annecy), une « entrée en vivier » auprès de la Banque des Territoires après 10 mois d’audit et une augmentation de capital réunissant associés historiques et un nouvel entrant permettant de sécuriser STEPSol jusqu’à la commercialisation de ses premières installations.

Passer de l’invention à l’innovation est un émerveillement. Et nous avons de la chance, c’est notre métier.

Découvrez comment la SATT Sud-Est accélère le transfert de technologies en fédérant les acteurs de la recherche et de l’entreprise. Du brevet à la licence d’exploitation, en passant par la preuve de concept, la SATT Sud-Est s’impose dans les Régions Sud et Corse comme un acteur incontournable de l’innovation.

Siège
Le Silo, 35 Quai du Lazaret, CS 70545
13304 Marseille Cedex 02

La SATT Sud-Est
Projet financé avec le concours de l'Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional.